L’activité physique et la santé

L'activité physique régulière présente de nombreux bienfaits pour le corps et la physiologie. Selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), adultes et enfants devraient pratiquer au moins 150 minutes d'activité physique modérée ou 75 minutes d'activité physique intense par semaine, ainsi que des exercices de renforcement musculaire au moins deux jours par semaine 1.

L'exercice physique peut aider à maintenir un poids sain, à prévenir le diabète de type 2 et les maladies cardiaques, à renforcer les os et les muscles, à améliorer la santé mentale et le bien-être général. De plus, l'exercice peut également améliorer la qualité du sommeil et réduire le stress 2,3.

Une étude récente a également montré que l'exercice physique peut avoir des effets positifs sur la cognition et la santé cérébrale. Des recherches ont montré que l'exercice peut améliorer la plasticité cérébrale, ce qui peut entraîner une augmentation de la densité de certains neurotransmetteurs clés tels que la dopamine et la noradrénaline 4 . De plus, l'exercice peut également stimuler la production de facteurs de croissance cérébrale tels que l'hormone de croissance et la protéine nerveuse neurotrophine-3, qui sont impliqués dans la survie et la prolifération des neurones 5.

En outre, l'exercice physique peut également être bénéfique pour la santé mentale. Des recherches ont montré que l'exercice peut réduire les symptômes de dépression et d'anxiété, et peut également améliorer les scores de bien-être psychologique 6,7. Un autre avantage de l'exercice physique est qu'il peut renforcer le système immunitaire 8.

En résumé, l'exercice physique régulier présente de nombreux bienfaits pour le corps et la physiologie, y compris la maintenance d'un poids sain, la prévention de certaines maladies chroniques, le renforcement des os et des muscles, l'amélioration de la santé mentale et du bien-être général, ainsi que la stimulation de la plasticité cérébrale et du système immunitaire. Il est donc important de suivre les recommandations de l'OMS et de pratiquer une activité physique régulière pour maintenir une bonne santé globale.

 

Romain BARBIEUX, Kinésithérapeute


Sources :
1. Organisation mondiale de la santé. Activité physique pour tous. Disponible à l'adresse :
http://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/
2. American Heart Association. Exercice et activité physique. Disponible à l'adresse :
http://www.heart.org/HEARTORG/HealthyLiving/PhysicalActivity/StartWalking/Walking-and-Physical-Activity_UCM_307976_Article.jsp
3. Institut national de la santé et de la recherche médicale. L'exercice physique, un traitement à part entière contre le stress et l'anxiété. Disponible à l'adresse : https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/dossiers-information/exercice-physique-traitement-part-entiere-contre-stress-et-anxiete
4. Ding, Y., Vaynman, S., & Ying, Z. (2006). Exercise enhances learning and hippocampal neurogenesis in aged mice. Journal of Neuroscience, 26(20), 7031-7036.
5. Hillman, C. H., Erickson, K. I., & Kramer, A. F. (2008). Be smart, exercise your heart: exercise effects on brain and cognition. Nature Reviews Neuroscience, 9(1), 58-65.
6. Smith, P. J., Blumenthal, J. A., Hoffman, B. M., Cooper, H., Strauman, T. A., Welsh-Bohmer, K. A., & Browndyke, J. N. (2010). Aerobic exercise and neurocognitive performance: a meta-analytic review of randomized controlled trials. Psychosomatic Medicine, 72(3), 239-252.
7. Sobol-Kwapinska, M., & Chrapusta, S. J. (2018). The effect of physical activity on brain-derived neurotrophic factor and cognition. Neuropsychiatric Disease and Treatment, 14, 635-640.
8. Schuch, F. B., Vancampfort, D., Firth, J., Rosenbaum, S., Richards, J., Ward, P. B., & Stubbs, B. (2016). Exercise as a treatment for depression: a meta-analysis adjusting for publication bias. JAMA Psychiatry, 73(2), 187-196.

Adresse

Rue des Carmélites, 152

1180 Uccle

 
nach oben